Nos Chambres D’Hôtes

L’histoire du Domaine
et la Famille Freudenreich

1737

Les premiers viticulteurs de notre famille se sont installés à Eguisheim. A l’époque, pluriactifs, ils travaillaient la vigne et les champs.

gravure_saint_leon.jpg

1900

Joseph Freudenreich, viticulteur mais également contremaitre dans les mines de potasses, mettait déjà une partie de ses vins en bouteilles : fait rare à cette époque. Les bouteilles étaient essentiellement dédiées à la consommation des mineurs et des cheminots.

photo-famille_1.jpg


1945

C’est son fils également prénommé Joseph qui se concentra sur la viticulture et la vinification il repris l’exploitation familial après la seconde guerre mondiale.

joseph_freud.jpg

1951

Il épouse en 1951 Henriette, un couple atypique pour l’époque puisque Henriette travaillait la vigne alors que son époux préférait s’occuper de la vinification et de la vente !

grand_mere.jpg

1958

L’acquisition d’une ancienne cour dîmière datant de 1051 (attenante à la maison paternelle) est actuellement le lieu d’accueil du domaine à tous les amateurs de vin.

De leur union naissent 2 enfants , dont leur fils Marc qui rejoint l’exploitation dans les années 70.

maison_avant_guerre.jpg

1987

Marc leur fils épouse Danielle ( Reine des vins de 1986), également fille de viticulteur à Saint Hippolyte. A partir de ce moment, l’exploitation de vignes supplémentaires à cet endroit, permet d’inscrire le fameux pinot noir « rouge de Saint Hippolyte » sur notre liste de vin

Marc et Danielle reprennent ensemble les rennes de l’exploitation.

2015

La passion du vin se transmettant toujours de génération en génération en 2015 Amélie rejoint l’exploitation après des études d’œnologie.

Par ailleurs le domaine se diversifie puisqu’il a rénové la maison paternelle pour en faire des chambres d’hôtes


Aujourd’hui 3 générations travaillent côte à côte et Henriette à 86 ans n’est heureuse que dans ses vignes où elle continue de transmettre son savoir faire à toute l’équipe.


18.jpg